Pat Gauvin


Qui est Pat de la TAIGA TRIBE? 

Ça fait près de 15 ans que j’ai commencé à surfer en SUP par chez nous dans la Péninsule acadienne. J’ai la chance d’avoir fait partie d’un petit groupe de surfeur qui ont découvert les spots et le potentiel de notre région. On a toujours été ouvert à faire découvrir ce sport à d’autres personnes du coin, car, pour nous ça a changé notre mode de vie pour le mieux.  

Le fait d’être dans la TAIGA TRIBE permet d’élargir ce rayonnement positif pour notre sport dans notre région et faire réaliser aux jeunes et moins jeunes de la région la valeur de nos plans d’eau et la qualité de nos spots de surf. 

  

Quand t’as pas les deux pieds dans l’eau, tu fais quoi ?

Je vérifie le forecast afin de planifier la prochaine fois qu’on peut aller surfer! Blague à part, vous pouvez me trouver chez Cielo à travailler sur l’aménagement du site, dans les jardins, à notre bar et boutique de notre “Hub” le bâtiment principal ou sur le stage à gratter ma guitare pendant nos soirées. 

 

Ton spot préféré (sur l’eau bien entendu?) Pourquoi?

 

N’importe quel break qu’on peut surfer dans la Péninsule acadienne. On compte près d’une douzaine de spots tout le long du golfe Saint-Laurent, avec des vagues de 2 à 10 pieds de face, donc c’est difficile d'en choisir seulement un. Y’as rien de mieux de surfer avec ses amis dans sa région et d’y découvrir le potentiel à chaque session. 

 

Ta ou tes planche(s) TAIGA go to? Pourquoi?

J’utilise toujours mes deux boards lorsque je vais surfer, la El Nino et la El Limon. Quand c’est choppy et la hauteur des vagues est moyenne je prends ma El Nino puisqu’elle est un peu plus stable, mais se manœuvre quand même vraiment bien dans les vagues. Je fini souvent les sessions avec la El Limon  ou quand c’est vraiment clean je commence la session avec elle, car c’est incomparable la vitesse et la réactivité de cette planche-là! 

 

Le spot de tes rêves où t’aimerais profiter de ta planche?

Il y a un spot spécifique dans notre région qui break seulement 1 à deux fois par année. C’est un Shorebreak extrêmement puissant qui fait parfois des tubes. Quand ça arrive y’a rien qui égale cette vague et l’après surf qui suit. 

 

Si t’avais un truc à donner à un apprenti qui ne connait pas encore le monde merveilleux des sports de glisse, ce serait quoi ?

Même si le SUP sur eau plate est vraiment incroyable, il ne faut pas avoir peur d’aller explorer vos régions pour se lancer dans les vagues. Je dis souvent que beaucoup de gens voyagent pour prendre des cours de surf à l’étranger pour surfer 1 pied de vague et que c’est aussi possible de le faire pas loin de chez vous. Ça prend seulement une petite vague pour rester hooké!