par Laurence Coulombe

Comment s'habiller pour ta sortie de SUP printanière?!

Comme à chaque printemps, tu te demandes quoi porter pour ta sortie en paddle board. On annonce de la pluie froide en avant-midi, puis un beau soleil en après-midi avec 17 degrés. Un vrai casse-tête vestimentaire. Dis-toi qu’on a les mêmes questionnements pour les sorties sur l’eau, pis qu'on a quelques réponses pour toi.

Eau versus air

Au printemps, il est important de garder en tête que même lorsque la température extérieure est clémente, celle de l’eau, elle, l’est un peu moins. Imagine tomber dans l’eau qui est à 7 degrés Celsius, je te garantie que le 17 degrés ne fera pas le travail de te garder au chaud. Pour éviter un choc thermique si tu tombes, il faudra porter une combinaison isothermique et/ou en néoprène. En bon français : un « wetsuit ».

Okay, mais quelle épaisseur?

Bonne question! Cela dépendra de la température de l’air et de celle de l’eau. Si tu n’es pas certain et que c’est le moment pour toi d’acheter ton premier wetsuit, le ‘’go to’’ est un 4/3 (4 mm d’épaisseur sur le devant et l’arrière, 3 mm sur les côtés). Il te sera utile beaucoup plus longtemps dans ta saison que les autres épaisseurs. Il est aussi important de choisir la bonne grandeur. S’il est trop grand, il fera des poches d’air qui le rendront beaucoup moins efficace. Comment savoir ce qu'il te faut? L’essayer. Sache que la première fois que tu vas mettre ton wetsuit, tu risques d’avoir très chaud et de trouver ça très inconfortable et serré. C'est normal! Courage!

Voici une charte qui peut t’aider à faire le bon choix :

Le wetsuit, ce n’est pas tout.

Parce que même en paddle board, on ne passe pas tout notre temps dans l'eau, les accessoires sont tout aussi importants. Parce qu'on parlait d'eau froide tantôt, commençons par les bottes isothermiques. Et bien tes pieds, eux, risques d’être dans l’eau la majorité du temps, c’est pourquoi il est hyper important de les garder au chaud. Si tu n’as pas de bottes isothermiques, tes belles bottes de pluie à fleurs feront l’affaire. Pense aussi à tes doigts, c’est quand même pratique pour pagayer. Apporte donc des gants ou des mitaines isothermiques. Encore là, si tu n’en as pas, opte pour des tissus synthétiques qui sèches vite ou de la laine. Bingo!

Photo : Phil Émond

Pis les accessoires dans tout ça?

Pour avoir une belle sortie, il te faudra aussi apporter quelques accessoires sur ta planche. Bonne nouvelle : on a de jolis petits Drybag 20L pour trimballer tout ça.

Liste de musts à avoir sur l’eau :

  • Ton VFI (en plus ça garde au chaud);
  • Ta leash en spirale;
  • Ta tuque ou casquette Taïga préférée (ça réchauffe le coco);
  • Une 2e paire de gants;
  • Des collations bien insérées dans ton Drybag;
  • De l’eau;
  • Un coupe-vent.

Photo : Phil Émond

Truc de pros : le multicouche

On est d'accord, le wetsuit peut parfois être encombrant lorsque vient le temps de pagayer. Il crée une résistance aux épaules et on se fatigue plus rapidement. Notre solution? Met le bas de ta combinaison jusqu’aux hanches. Pour le haut, l’idéal est de porter une couche de base fine en laine de mérino ou synthétique. Le mérino garde au chaud même lorsque mouillé et les tissus synthétiques sèchent plus rapidement.

Par-dessus, tu peux ajouter une 2e couche plus chaude si la journée est très fraiche. Puis, on fini ça avec un coup vent. Si tu tombes à l’eau, tu voudras rapidement mettre le haut de ta combinaison pour te réchauffer et remettre ton coupe-vent. Garde ton beau crewneck Wetsuit Season pour après ta sortie. On évite par dessus tout le coton lors de sorties sportives. Il garde l’humidité et donc, te garde au froid. Non merci!

Photo : Phil Émond

À retenir :

  • Porte un wetsuit de la bonne grandeur pour la bonne température.
  • Les mains et pieds risquent de geler en premier, protège les!
  • Apporte des vêtements d’extra dans ton sac étanche.
  • Garde le coton ouaté pour après ta sortie.
  • De l’eau et de la nourriture c’est toujours important!

Si t'as des questions, on est là! 🙋‍♀️
On se voit sur l'eau!