SUP en temps de confinement: légal ou pas?

Vous êtes plusieurs à nous écrire avec des questions en relation avec la Covid-19 et le SUP. En tant qu’entreprise experte dans le domaine, on souhaite vous conseiller pour cette situation hors du commun. On a donc rassemblé plusieurs informations retrouvées sur différents sites d’organismes gouvernementaux et nautiques. 

Est-ce légal d’aller sur l’eau?

Il n’est pas illégal d’aller sur l’eau, tu n'auras pas de contravention. Par contre, le gouvernement nous demande de rester à la maison. Canot Kayak Québec mentionne même « Attendez la fin complète du confinement avant de pratiquer votre activité de pagaie. » D’ailleurs, toutes les formations pour les professionnels de la pagaie ont été annulées jusqu’au 31 mai. Ça en dit long!

Si c'est légal, où puis-je aller?  

D’abord, il faut se rappeler que le gouvernement nous demande de rester dans notre région. Donc si tu décides de sortir, il est important de choisir un plan d’eau dans ton secteur. Les balades de type exploratoire devront attendre à la fin complète du confinement. Désolé! Choisis donc un lieu connu sur lequel t'es à l’aise et qui offre un risque de danger très faible.

Ensuite, sur le site de Nautisme Québec, on comprend que la situation est plus complexe qu’on le croyait. Il faut savoir que les embarcations de plaisance ne sont pas interdites sur le St-Laurent, sauf pour les écluses de la voie maritime, qui elles, sont fermées.

Comme les rives sont de juridictions provinciales, les cours d’eau sont sous la juridiction fédérale tandis que les installations sur les rives peuvent être tant privées que municipales. Il faut donc bien s’informer en fonction de la mise à l’eau choisie. 

Dans tous les cas, on nous invite à la patience et d’attendre la fin du confinement.

  

Pis la sécurité dans tout ça?

Covid, pas Covid, les règles de sécurité s’appliquent en tout temps. D’ailleurs, l’une d’entre elles est de ne jamais aller sur l’eau seule. Si l'envie est plus forte que toi, ton partner de SUP devra être quelqu’un qui habite sous le même toit. Sinon, on se rappelle qu'il faut se tenir à 2 mètres de son compatriote et surtout, de ne pas partager le même véhicule.

Sur l'eau, apporter tout le nécessaire pour être le plus en sécurité possible : VFI, leash, sifflet, eau, nourriture, crème solaire, chapeau, vêtements appropriés à la sortie. Covid ou non, ça, c'est important! 

 

Le lavage de main demeure important même si on est loin les uns des autres. Du désinfectant? Amènes-en! Tu devras également nettoyer ton matériel à ton retour en utilisant les mêmes produits qu’à la maison.

Avise quelqu’un de l’endroit de ta destination (même si c’est à 20 mètres de ta maison) et donne une heure approximative de retour. Surtout, reviens avant la noirceur!

C’est n’est pas le temps d’explorer de nouvelles destinations! Les plans d’eau ne sont pas surveillés et les risques sont plus élevés.

Résumé en checkpoint

Voici donc une liste qui résume nos trouvailles :  

  • Il n’est pas illégal d’aller sur l’eau, mais ce n’est pas recommandé
  • Si tu vas sur l’eau, reste dans ta région, sur un plan d’eau connu et sécuritaire
  • Assure-toi d'avoir tout le matériel de sécurité nécessaire (en tout temps!)
  • Reste à 2 mètres de ton partenaire. Un truc facile : à distance d’une longueur de pagaie
  • Lave-toi les mains régulièrement
  • Lave ton matériel à ton retour à la maison
  • Voyage dans des voitures différentes
  • Reste à l’affut des recommandations de ta région. La juridiction varie selon l’endroit : (Rives : provinciales, Eau : fédérale, Bâtiments/installions : privées ou municipales).

 

On a tous hâte d’aller à l’eau, on le sait! C'est en respectant les consignes de confinement et de distanciation sociale qu'on pourra retourner sur nos lacs et rivières plus rapidement.

D'ici là, mets ton « wetsuit » et va faire du SUP yoga dans ta piscine!

Article précédant Article suivant