Dominic Faucher

 

Décris-toi en quelques phrases.

Je m'appelle Dominic Faucher, j'ai 31 ans, je mesure environ 185 centimètres et je pèse 190 livres. Selon mon docteur, je suis toujours dans mon poids santé, mais il faudrait que je commence à faire un peu de sport parce que la trentaine va me rentrer dedans. Déjà, quand je suis attaché au volant de ma voiture, ma bedaine embarque par-dessus ma ceinture. Feque 

Quand tu n'es pas sur l'eau, tu fais quoi?

Je suis Directeur de création et associé chez Orkestra : une agence basée à Gatineau et Montréal. Je passe donc mes journées à rencontrer des clients, créer des petites comme des grandes campagnes avec mon équipe de création et être sur le terrain à produire des séries de contenu. Sinon, je voyage et je crée du contenu touristique sur la route avec ma copine Mariepier, à bord de notre van converti qui s'appelle Vanessa. On est le couple derrière le compte Vanlife.Sagas 

Quel est ton spot de paddleboard préféré?

La rivière Rouge : avec le courant, t'as l'impression d'être vraiment performant, quand dans le fond, tu pagaies pas fort, fort. Ça fait en sorte que tu peux te vanter à tes amis que « t'as fait 24 kilomètres de paddle aujourd'hui », quand en réalité, tu t'es couché sur ta planche et t'as dormi pendant 3 heures en mangeant des toasts Melba.  

Qelle est ta planche Taïga de choix?

Étrangement, je ride avec une ESKA. Parce que quand on passe par-dessus mon côté Denis-Drolet-au-régime, on comprend que je peux être assez motivé et agressif dans les vagues de l'océan avec ma planche de 9 pieds. À l'inverse, quand je veux prendre un petit break, cette même planche me permet de rider sur tous les lacs qu'on trouve. Ou les flaques d'eau, c'est selon. 

Si tu avais à choisir un endroit de rêve ou faire du SUP, ça serait ou?

Le plus beau spot qu'on a fait en SUP c'est à Antelope Canyon, aux Etats-Unis. Je pense que si je pouvais en faire tous les jours, ce serait dans cette région-là. C'est assez intense de pagayer dans des canyons de 2-300 pieds de haut, parmi les Américains qui fêtent sur leur bateau de Wakeboard pis qui te trouvent un peu feluette avec ta planche à rame. On finit toujours par se mettre ben chum avec eux, dans tous les cas.